Faire ressortir l’information qui compte

Dans mon précédent billet, je disais de réduire le plus possible le nombre de couleur dans les graphiques. Voici comment il est possible, avec peu de couleurs, de faire ressortir l’information importante pour nous.

Prenons l’exemple suivant. Ma compagnie est spécialisée dans les ventes d’un produit X et je veux démontrer à mes investisseurs comment celle-ci se positionne face aux compagnies du même type. 

Si je fais un simple histogramme, tel que démontré ci-dessous, ma compagnie est perdue au travers des autres et il faut prendre le temps mentalement pour faire le classement des compagnies impliquées. 

Les graphiques à barres horizontales sont mieux indiqués pour démontrer un classement, je vais donc changer mon type de graphique.

Il est maintenant beaucoup plus facile de voir le classement, mais ma compagnie ne ressort pas parmi les autres. Même que c’est la compagnie A qui semble la plus importante car sa couleur attire plus l’attention.

Une petite modification fera ressortir la performance de ma compagnie tout en maintenant le classement de toutes les compagnies les unes par rapport aux autres. 

Il est ainsi beaucoup plus facile pour le lecteur, d’identifier la compagnie analysée et du même coup, de savoir comment elle se classe par rapport à ses concurrentes, sans toutefois mettre l’accent sur ces dernières.

Publicités

Le saviez-vous ?

Environ 10% de la population ne voit pas les couleurs comme tout le monde. De cette population daltonienne, seulement 2% sont des femmes.

Lorsqu’on construit un tableau de bord, ou un simple graphique, il faut y penser lorsque vient le temps de choisir les couleurs. S’il y a plus de 10 utilisateurs, il est possible qu’au moins un daltonien en fasse partie.

J’ai trouvé un site intéressant d’où il est possible de voir nos affichages (images ou sites web) selon les divers types de daltonisme : Accéder au site !

 En voici un exemple (avant – après ) : 

 Pour voir la même technique appliquée à des sites populaires : Cliquez ici !

Pour en savoir plus sur le daltonisme : Cliquez ici !