Un graphique revisité

Depuis que je m’intéresse à la mise en valeur de l’information, je regarde d’un autre oeil les graphiques que je consulte au cours de mes lectures. Si je me réfère aux préceptes de Stephen Few, il y a toujours place à l’amélioration. Je me suis donc dit qu’il serait amusant de voir comment je pouvais améliorer les graphiques disponibles sur le net.

Voici un exemple pris sur le site OAG aviation. Sur l’ensemble des graphiques présents sur la page, je n’ai retenu qu’un seul pour faire mon exercice.

 

Pour les besoins de la cause, j’ai reproduit le graphique dans Excel. Je pense que c’est suffisamment ressemblant pour ma démonstration.

Premier point, les couleurs. Éviter le plus possible l’ajout de couleurs inutiles. Le changement du rouge au jaune dans les barres du graphique n’apporte rien au message.

Retirons donc les couleurs. C’est un peu strict comme affichage, mais ça n’enlève rien du tout au message qui doit être transmis. À la limite, n’utiliser qu’une seule couleur à moins de vouloir faire ressortir une des barres.

Un autre point mineur mais qui peut rendre l’information plus difficile à lire, l’utilisation inutile du gras. Retirons donc un peu de gras pour voir et du même coup, pourquoi ne pas rapetisser la police un peu.

Ensuite, j’enlève les valeurs au-dessus des barres. Un graphique doit donner une image des données, il n’a pas à les détailler. Si les valeurs détaillées sont vraiment nécessaires, il est possible d’ajouter un tableau sous le graphique.

Il faut aussi retirer un peu de tout ces zéros inutiles sur l’échelle contenant le nombre de sièges. Comme les nombres indiqués sont tous en million, allons-y franchement. Par contre, il faudra préciser dans le titre que les nombres sont affichés en million.

Aussi, il y a de la redondance dans les mois qui sont affichés avec les années. Ce sera plus clair en gardant seulement l’année et en précisant le mois dans le titre. Il est également inutile d’inscrire 2001-2010 dans le titre puisque les années sont clairement identifiées sur l’axe.

Pour finir, généralement lorsqu’on veut démontrer une évolution dans les données, c’est un graphique à courbe qu’il faut utiliser. Je vais donc modifier le type du graphique.

Pour améliorer encore l’impact du graphique, il est aussi possible d’ajouter une note près de certains points. C’est ce qui mettra fin à l’exercice.

C’est donc la version finale. Dites-moi si vous êtes d’accord et si non, qu’auriez vous fait de différent ?

Aussi, n’hésitez pas à me transmettre des liens vers des graphiques qui pourraient être améliorés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :